Mathématiques et Physique-Chimie dans la voie professionnelle

  Accueil > Enseigner > Ressources Transversales > Agir contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations liées à (...)

Agir contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations liées à l’origine

23 / 06 / 2024

L’École transmet à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains. La politique de prévention du racisme et de l’antisémitisme repose sur l’inscription de ces thématiques dans les contenus d’enseignement, la promotion d’actions éducatives dédiées, la mise en place de coopérations spécifiques avec des partenaires associatifs ou institutionnels et la formation des personnels.

Temps d’échanges, d’enseignement et de réflexion sur le racisme et l’antisémitisme
Un crime sexuel violent présentant manifestement un caractère antisémite a été commis contre une enfant de 12 ans, le samedi 15 juin 2024. En conséquence, les équipes pédagogiques des écoles et des collèges sont invitées à organiser un temps d’échanges sur le racisme et l’antisémitisme dans le prolongement des enseignements et des actions d’enseignement moral et civique menés tout au long de l’année. Il conviendra également à cette occasion d’aborder la question des violences sexistes et sexuelles. Les professeurs trouveront les termes les plus adaptés à leurs élèves, en particulier selon leur âge.

Ce temps d’échanges devra intervenir au moment le plus adapté d’ici la fin de l’année scolaire et pourra s’appuyer sur une documentation et des ressources pédagogiques :

Enjeux et cadre institutionnel

Un cadre interministériel
La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) est placée, depuis novembre 2014, sous l’autorité du Premier ministre. La DILCRAH a pour mission de coordonner l’action publique en matière de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT. Elle coordonne notamment la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme et le prix Ilan Halimi qui met à l’honneur l’engagement de la jeunesse contre l’ignorance et les stéréotypes. La DILCRAH apporte aussi son soutien à des partenaires divers accompagnant de nombreuses actions pédagogiques.

Le 30 janvier 2023, la Première ministre a présenté son plan national contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations liées à l’origine. Ce plan, élaboré par la DILCRAH en concertation avec les associations, lieux de mémoire, ministères et autorités indépendantes, engage l’État sur 4 ans jusqu’en 2026. Il s’inscrit dans les engagements internationaux pris par la France.

Télécharger le plan national de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations liées à l’origine 2023-2026.

Parmi les mesures phares dans le domaine de l’éducation, on trouve l’organisation d’une visite historique ou mémorielle liée au racisme, à l’antisémitisme ou à l’antitziganisme pour chaque élève durant sa scolarité et l’organisation d’une journée obligatoire de formation pour tous les enseignants et personnels des établissements scolaires sur ces mêmes enjeux.

La DILCRAH s’assure du suivi des actions du plan national et un comité de suivi semestriel contrôle le déploiement des mesures et leur impact sur le quotidien des citoyens. Le plan est également évalué chaque année par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH).

Les dispositifs du ministère chargé de l’éducation nationale

Un dispositif national et académique
Afin d’assurer un soutien à chaque personnel constatant un cas de racisme ou d’antisémitisme, le ministère chargé de l’éducation nationale s’est doté d’un dispositif à deux niveaux : une « équipe nationale de réaction », pilotée par le ministère et la DILCRAH, apporte un soutien opérationnel aux équipes académiques « Valeurs de la République » placées sous l’autorité du recteur ou de la rectrice. Leurs missions sont à la fois de prévenir et de lutter contre les manifestations de racisme et d’antisémitisme, par des interventions en établissements, la mise à disposition d’outils et de ressources et des réponses concrètes aux établissements et aux équipes pédagogiques.

Des affiches présentant l’ensemble du dispositif visant à répondre aux actes racistes et antisémites et à les prévenir sont à disposition des personnels et des établissements, pour installation dans la salle des professeurs ou dans tout autre lieu de l’école, du collège ou du lycée.

Le formulaire de saisine « Valeurs de la République »
Le formulaire de saisine « Valeurs de la République » permet à tous les personnels de l’éducation nationale de signaler une situation de racisme ou d’antisémitisme dont ils ont été témoins ou dont ils estiment être victimes.

Des outils pour se former et s’informer

L’année 2022-2023 a vu l’inscription de la laïcité et des valeurs de la République comme priorités nationales dans le schéma directeur de la formation continue 2022-2025. L’axe I du schéma directeur de la formation 2022-2025, « Incarner, faire vivre et transmettre les valeurs de la République et les principes généraux de l’éducation » donne une place importante à la thématique de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Des séminaires nationaux
Comment lutter contre le racisme et l’antisémitisme à l’école ? Retrouvez les enregistrements des conférences et les ressources issues des deux séminaires qui se sont déroulés au Mémorial de la Shoah et au Musée national de l’Histoire de l’immigration, à Paris, les 28 et 29 mai 2019 et les 07 et 08 juin 2022.

Formation
Les personnels qui le souhaitent peuvent se spécialiser grâce à des formations certifiantes ou diplômantes comme celle proposée par le Centre d’enseignement et de recherche contre le racisme et l’antisémitisme (CERA) organisée en partenariat avec la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-lgbt (DILCRAH) et la FMD (Fondation pour la mémoire de la Déportation).
D’autres formations et ressources sont disponibles ici.